UA-75784826-1

07/03/2017

Réunion du groupe SEP à BREST le 25 mars à 14h30

Le groupe-SEP de l'APF vous propose de nous retrouver autour d’un café pour échanger à bâtons rompus autour des sujets qui vous intéressent.
Rendez-vous le:

samedi 25 Mars 2017
à partir 14 heures 30

A la Délégation A.P.F
87 rue de Gouesnou à Brest

Ceux d’entre nous qui le souhaitent peuvent faire des gâteaux.

Si vous avez besoin d’un transport, appelez la délégation ou Accemo.

Bien Amicalement,

Anne-françoise Miossec

Hélène Roudot

Groupe SEP-APF

Thierry Duval      

Directeur Départemental

13/12/2016

Repas mission SEP Brest le 21/01/2017

repas-convivial-smal.jpg

REPAS de Nouvel AN 

Cette année, notre traditionnel repas du Nouvel An du groupe APF Mission SEP se déroulera à :

 BOHARS, SALLE DE ROZ VALAN

Route de Milizac (Itinéraire dans "lire la suite" après le menu)

le samedi 21 Janvier 2017 à partir de 12h30

Le prix du repas est de 25€ par personne.

 Merci de vous inscrire pour le 20 Décembre au plus tard en renvoyant le coupon ci-dessous avec votre paiement, à la délégation: 

APF 29 87 rue de Gouesnou 29200 Brest

 

Fiche d'inscription (cliquez ici)              

Lire la suite

28/11/2016

SEP: Rencontre de Vannes le samedi 21/01/2017

La rencontre SEP du réseau SEP-BRETAGNE se déroulera le samedi 21 janvier 2017 au palais des arts et des congrès de VANNES, Place de Bretagne à Vannes de 9 h 30 à 17 heures.SEP Vannes 2017.jpg 

Lire la suite

15/10/2016

Réunion du groupe SEP à BREST le 19 novembre à 14h30

Chers amis,
Je vous propose de poursuivre nos échanges
autour d'un café,
d'envisager l'organisation
de la journée de la sclérose en plaques de
Mai
2017 et de discuter de tous les sujets
qui vous intéressent,
à la délégation de Brest
le samedi 19 Novembre 2O16
87 rue de Gouesnou
à partir de 14h30
Afin de faciliter l'organisation, merci de
confirmer votre intention de participer
par mail à Hélène <helene.roudot@free.fr>
ou par téléphone au 02 98 42 07 70. Si vous
le souhaitez,
vous pouvez amener un gâteau.
Amicalement,
     Anne-Françoise Miossec                  Thierry Duval
Hélène Roudot Directeur Départemental
Référentes SEP à l'APF Brest

20/09/2016

SEP: Congrès de Vannes le samedi 21/01/2017

vannes SEP 2017.jpg

Le congrès des patients SEP de Vannes sera organisé le samedi 21 janvier 2017. Réservez la date!

14/06/2016

SEP: SEP : un antihistaminique pourrait induire une remyélinisation

meyline.gifVancouver, Canada-- La clémastine, un anti-histaminique de première génération en vente libre aux Etats-Unis, mais non homologué en France, aurait la capacité d’initier un processus de remyélinisation chez des patients atteints de sclérose en plaques (SEP), selon un petit essai randomisé contrôlé contre placebo réalisé en double aveugle.

Les résultats ont été présentés lors du congrès annuel de l’American Academy of Neurology, AAN 2016 [1].

Il semble possible de réparer des lésions des cellules nerveuses dans la SEP en les remyélinisant --Dr Ari Green

L’étude montre que la clémastine utilisée à une dose légèrement supérieure à celle indiquée pour traiter les allergies, réduit le délai de transmission du nerf optique chez des patients atteints de SEP et d’une névrite optique démyélinisante chronique. Cette amélioration serait liée à un processus de remyélinisation.

« Nous sommes enthousiasmés par ces résultats », a commenté l’auteur principal de l’étude, le Dr Ari Green, directeur médical du centre de la SEP de l’Université de Californie San Francisco pourMedscape. « Il semble possible de réparer des lésions des cellules nerveuses dans la SEP en les remyélinisant. Nous avons appris que le cerveau ne peut pas se réparer mais, nos résultats suggèrent que ce n’est pas vrai. Cela pourrait avoir des conséquences pour beaucoup d’autres maladies neurodégénératives en dehors de la SEP. »

Une remyélinisation du nerf optique possible

L’étude transversale de phase 2 a comparé l’administration de clémastine deux fois par jour par rapport à celle d’un placebo chez 50 patients atteints de SEP et d’une névrite optique démyélinisante chronique.

Le critère primaire d’efficacité était le délai de latence des potentiels visuels évoqués (temps de transmission d’un signal de la rétine au cortex visuel).

Après 150 jours de suivi, le critère primaire était atteint chez les patients recevant la clémastine avec une réduction du temps de transmission du signal de 1,9 ms par œil (p=0,003).

« Une bonne myélinisation du nerf permet au signal de voyager plus vite. Dans une fibre non myélinisée, le signal est transmis à la vitesse d’1 m/s. En revanche, dans une fibre myélinisée, le signal est transmis à la vitesse de 100 m/s, soit 100 fois plus vite. La démyélinisation observée dans la névrite optique associée à la SEP peut retarder la transmission du signal de 30 à 50 ms. La clémastine semble restaurer une partie de cette perte », a expliqué le Dr Green.

D’un point de vue fonctionnel, les chercheurs ont également évalué l’acuité visuelle aux bas contrastes et observé une tendance à l’amélioration (P=0,089, NS).

En termes d’effets secondaires, la clémastine était associée à une légère accentuation de la fatigue (Inventaire multidimentionnel de la fatigue) ; p=0,017.

Lire la suite