UA-75784826-1

Distro war vor. « Retour sur l’eau » pour les personnes handicapées

clip_image0011.jpg

De ce mardi 2 juillet au jeudi 4 juillet, l’association Distro war vor propose la douzième édition de sa manifestation nautique. Les personnes en situation de handicap pourront profiter de balades nautiques dans la rade de Brest et d’animations à terre.

 

« Quand on voit les sourires des personnes à la fin, on sait que le pari est gagné », se réjouit Éric Dessina. « Même si certains ne parlent pas, tout se voit dans leur expression ». Le secrétaire de l’association Distro war vor a participé à l’organisation de la douzième édition du « retour sur l’eau », destiné aux personnes en situation de handicap. Elles pourront (re)découvrir la rade de Brest, du 2 au 4 juillet, au port de plaisance.

 

Des balades nautiques plébiscitées

 

Les participants navigueront sur huit bateaux, stables et faciles d’accès, comme le Logh Mona, un vieux gréement de Plougastel, et le Richard Marika, de l’association Optimiste 29 de Douarnenez. Il peut accueillir des personnes en fauteuil, tout comme le Bag An Holl, un bateau en forme de barge. Objectif cette année : 1 300 participants.

 

Une trentaine de bénévoles seront mobilisés chaque jour rien que pour les sorties nautiques. À cela s’ajoutent les animations sur terre et, surtout, l’accueil des personnes handicapées. « On accompagne vraiment les participants du début à la fin », détaille Éric Dessina. « On les aide à mettre leur gilet de sauvetage, on les accompagne au bateau et on les aide à monter sur l’embarcation. À la sortie, on les raccompagne ».

 

Une multitude de partenariats

 

La manifestation est organisée conjointement avec la Société des régates de Brest. D’autres partenariats sont reconduits, après le succès rencontré l’année dernière. Parmi eux, celui avec les Alligators de l’Elorn qui organisent des sorties en kayak de mer adapté, ou encore Mets ton survêt’qui met en place des sorties en vélo-pousseur. Au programme également : des concerts ou des rencontres avec les clowns de l’association Rêves de clown.

Écrire un commentaire

Optionnel