UA-75784826-1

déplacement

  • Recherche de volontaires pour tester des cannes amphibies

    Bonjour à toutes et tous,

    Francis JAOUEN, vivant à Brélès, a un message à faire passer aux adhérents de l'association.

    Il concerne des personnes qui ont des soucis d'équilibre (comme les siens) et éprouvent ainsi des difficultés pour entrer et sortir de l'eau (mer ou rivière).

    Il travaille en ce moment, sur un projet porté par Nadine L'Hour, à la conception de cannes "amphibies" c'est à dire de cannes munies de flotteurs en collaboration avec l'atelier de fabrication numérique -Fablab- Open Factory, de l'UBO, Pour l'instant ils en sont au stade du prototype.

    Ils cherchent des personnes qui seraient intéressées pour effectuer des essais dans le courant du mois de mai.

    Il dispose d'un jeu prototypal de cannes qu'il peut mettre à disposition des personnes qui souhaiteraient effectuer l'essai. C'est sans engagement.

    Voici ses coordonnées : numéro de téléphone 06 09 74 11 71 ou par mail francis.jaouen@orange.fr.

    Selon le résultat des essais, le passage à un stade de fabrication industrielle pourra être envisagé par les porteurs du projet.

     

    N'hésitez pas à partager ce message aux personnes qui pourraient être intéressées.

  • Etude de satisfaction - Fauteuil roulant manuel

     
     

    Etude de satisfaction - Fauteuil roulant Manuel

    Dans le cadre de ses études et celui d'un futur projet, Paul FOURNIER réalise une étude de satisfaction sur les fauteuils roulants manuels via un questionnaire accessible en ligne.

    L'objectif pour lui est de récolter plus d'information sur leur utilisation et les problèmes rencontrés.

    Pour répondre à cette enquête , cliquer ici :

    Etude de satisfaction fauteuil roulant manuel - AMI-AUTONOMIE SARL

     

     

  • Route: fauteuils roulants en danger

    FRE-route.jpg

    Depuis des années, l'APF lutte pour que les personnes qui se déplacent en fauteuils roulants électriques puissent emprunter les pistes cyclables. Interdit, leur répond le législateur qui leur montre la chaussée. Et ce, malgré l'évidence des risques encourus.

    Voir l'article et la vidéo ici.
    © Le Télégramme 30-11-2017